Vous êtes ici

 

Actualités

GIAL au Salon des Mandataires 2019

GIAL sera à nouveau présent au Salon des Mandataires qui se tiendra au WEX de Marche-en-Famenne les 14 et 15 février.

Salon des Mandataires 2019La centrale d'achat IT de GIAL y sera mise en évidence. Les visiteurs du stand 5F19 pourront recevoir toutes les informations utiles sur l'adhésion à cette centrale d'achat ainsi que sur les marchés ouverts en centrale d'achat.

Les sociétés Cegeka, Dimension Data, Econocom, Elite Technologies, Infradata, Source Automation, Tree Company y seront représentées de manière à pouvoir répondre aux questions sur les marchés remportés en centrale d'achat.

Un tout nouveau site web pour Bravvo

Le service de prévention de la Ville de Bruxelles a voulu se doter d'un nouveau site web, plus dans l'esprit "BXL".

Le site a été dessiné en interne chez Bravvo et est d'une facture similaire à celle d'autres sites communaux. GIAL a été chargé de la mise en ligne de cette version qui utilise Drupal 8. 

Le site vise à fournir un maximum d'informations sur les lieux de travail de Bravvo, comme par exemple l'espace public, les quartiers, son action en direction de publics particuliers, par exemple, les jeunes, son rôle dans les domaines de l'aide, la médiation, la justice réparatrice, la lutte contre le radicalisme...

On accède à ce site via l'adresse bravvo.be ou bravvo.bruxelles.be.

Bravvo

GIAL en 2017 !

Quelle a été l'activité de GIAL, le "partenaire technologique de la Ville de Bruxelles", en 2017 ? 

Rapport 2017Mais, tout d'abord, qu'est GIAL ? Quelles sont ses missions ? Quels sont les chantiers ouverts par l'association au bénéfice de la Ville de Bruxelles et de ses usagers ? Des questions et bien d'autres qui trouvent réponses dans le rapport 2017 de GIAL.

Ce rapport peut être consulté en ligne.

Appel d'offres. Numérisation de l'ensemble des documents de la Ville de Bruxelles

PO18027. Le présent marché a pour objet la conclusion d’un accord-cadre, et à sa suite, plusieurs contrats de service dans le domaine de la numérisation de dossiers et documents papier de la Ville de Bruxelles

Le but de la numérisation de ces documents est, d’une part, de faciliter la consultation quotidienne d’une documentation importante pour l’administration communale de la Ville de Bruxelles et, d’autre part, lorsque c’est applicable, de permettre une conservation optimale des originaux dans les dépôts d’Archives de la Ville de Bruxelles.

Documents

Date limite

Réception des offres ou des demandes de participation : 19 novembre 2018 (10h)

Dématérialiser les factures au département Finances de la Ville de Bruxelles

La Ville de Bruxelles reçoit chaque année environ 30.000 factures. Si les fournisseurs d'énergie les envoient sous format numérique, ce n'est pas le cas de très nombreux fournisseurs. La dématérialisation de cette masse de documents a été entreprise.

Ces milliers de factures et les documents qui les accompagnent prennent une place énorme, une place dont la Ville ne disposera d'ailleurs plus dans son nouveau centre administratif. La constitution de ces dossiers comme leur circulation ne sont pas simples.

Au terme d'un marché lancé par GIAL et attribué à la société IRIS, la Ville s'est donc lancée dans le scannage et la reconnaissance des données de ces factures (OCR). Celles-ci sont ensuite validées dans un workflow, un circuit passant par le département des Finances ou les départements concernés, dans lequel les imputations comptables de ces factures sont complétées (abandon des vignettes papier).

Un système de GED (gestion électronique de documents) permet également la dématérialisation des "dossiers de référence" centrés sur les marchés publics correspondant à ces factures. Ces dossiers contiennent toutes les informations relatives à ces marchés, des cahiers des charges aux factures en passant par les offres, les rapports d'attribution, les cautionnements, les commandes, 

Des solutions connectées

La solution IRIS a été interconnectée avec d'autres applications mises en place à la Ville comme PuMaS (qui gère les marchés au département Centrale d'Achats), e-Collège (décisions de la Ville en rapport avec ces marchés) et Brufin (logiciel de comptabilité de la Ville). Ce sont au total environ 400 utilisateurs qui interviennent à un moment ou l'autre dans ce processus, notamment pour alimenter les dossiers de référence ou les consulter (par exemple. les cabinets des échevins).

La mise en production de la solution en octobre s'accompagne d’une reprise des données (création de plus de 4.500 dossiers) et d'une surveillance toute spécifique en collaboration l'équipe de "support" (Service desk) de GIAL, qui est spécialement formée pour répondre aux interrogations des utilisateurs.